LES PILOTES DU RED BULL AIR RACE

ET LA VOLTIGE AERIENNE

 

Pour la première fois du Red Bull Air Race, les pilotes s'affrontent dans le ciel français, le long des plages de la superbe ville de Cannes.

Pour les 5 Tricolores en lice dans ces Séries (3 Masters et 2 Challengers), cette course promet d'être mémorable.

La Croisette a tous les atouts pour accueillir l'événement et les milliers de fans :Ciel bleu, soleil, mer turquoise, les conditions sont réunions pour des images hallucinantes.

Cannes accueille pour la première fois en France une étape du Red Bull Air race, une compétition internationale de voltige aérienne.

Embarquons dans un avion Extra 330 XL pour expérimenter les «G» ressentis par les voltigeurs aériens.

Loopings, tonneaux et autres huit-cubains au programme.

Casque à visière vissé sur la tête, parachute dans le dos…. Pour un vol à sensations très fortes à bord d’un Extra 330 XL, sorte de formule 1 des airs.Harnaché plutôt)à l’avant dans ce bolide biplace hypermaniable et capable de voler jusqu’à 400km/h, on teste les effets de la gravité mêlée à l’accélération. Les fameux «G» que ces sprinters aériens subissent à haute dose à chaque virage.

« Pendant les courses, on peut monter jusqu’à 12G » c’est-à-dire supporter une charge de douze fois son propre poids. Pour le commun des mortels non entraîné, plus de 6G c’est déjà plus ou moins la perte de connaissance assurée.

Deux pylônes installés pour les compétitions dans la baie de Cannes. Le but, pour les pilotes, est de passer au centre, les ailes à l’horizontale.Imaginez un peu… Ces portes ne mesurent que 25 mètres de hauteur et offrent un espace d’une douzaine de mètres seulement… pour un avion d’une envergure de 8 mètres.

Le tout lancé à 400 km/h.

Joanne Courbet pour DayNewsWorld